A lire dans la même thématique

Bourse : les secteurs les plus impactés par la hausse des matières premières

Agroalimentaire, automobile, industrie : quelles perspectives peut-on donner sur fond de hausse des prix généralisée ?

Chaque année, la loi de finances votée l’année n prévoie des changements fiscaux pour l’année n+1. Quelles sont les principales modifications apportées par la loi de finances pour 2022 ?

Comme chaque année, la déclaration de revenus fait le plein de nouveautés. Quels sont les principaux changements que vous pourrez constater dans le formulaire des impôts ?

Bon à savoir

Frais réels, barème de l’impôt, modalités de déclaration : pour tout savoir sur la fiscalité et les impôts, retrouvez notre rubrique dédiée dans Le Mag.

Vos dépenses liées à la mobilité

Un premier train de mesures concerne la mobilité au sens large :

  • le barème des indemnités kilométriques est révisé en hausse de 10%
  • le forfait mobilités durables (FMD) voit son plafond d’exonération porté à 500€.
  • un crédit d’impôt voit le jour, qui est spécifiquement dédié à l’installation d’une borne de recharge électrique. L’avantage fiscal est plafonné à 300€ par bornes, dans la limite de deux bornes par foyer (soit 600€ au total).

Bon à savoir

Exonéré d'impôt sur le revenu et de cotisations sociales jusqu'à 500€ par an et par salarié, le FMD permet à l’employeur de prendre en charge, à titre facultatif, des frais de transports personnels entre le domicile et le lieu de travail.

Vos frais liés au télétravail

Les frais professionnels liés au télétravail à domicile font l’objet d’une exonération dans la limite de 580€. Mise en place en 2021 au titre de 2020, cette exonération est reconduite en 2022 au titre des frais engagés en 2021. Elle s’applique aux sommes versées par l’employeur, que ce soit sous la forme d’indemnités, de remboursements forfaitaires ou d’une prise en charge des frais réels.

Vos autres avantages fiscaux

Enfin, une série de changements concerne vos autres avantages fiscaux :

Concernant le crédit d’impôt rénovation : si vous avez accepté un devis et versé un acompte entre le 1er janvier 2019 et le 31 décembre 2020, et avez réglé des dépenses en 2021, vous pouvez encore bénéficier du crédit d’impôt pour la transition énergétique (Cite). Attention, vous devez être en mesure de produire tout justificatif (devis, facture…) attestant de votre situation. Pour rappel, le Cite a été remplacé par le dispositif Ma Prime Rénov’.

Concernant l’avantage fiscal en cas de souscription d’un abonnement presse : vous pouvez bénéficier d’un crédit d’impôt si vous vous êtes abonné pour la première fois à un titre de presse d’information politique et générale entre le 9 mai et le 31 décembre 2021. L’avantage fiscal est égal à 30% de la dépense supportée.

Concernant la réduction d’impôt pour les dons aux associations cultuelles : cet avantage fiscal est majoré à 75% pour les dons consentis du 2 juin au 31 décembre 2021 à une association cultuelle et aux établissements publics des cultes reconnus d’Alsace-Moselle.

N’oubliez pas qu’il est toujours nécessaire de déclarer vos revenus chaque année. Si l’administration fiscale dispose de toutes les informations nécessaires à la taxation de vos revenus, vous pouvez bénéficier de la déclaration automatique.

Crédit photo : Getty Images