Chaque été, la question ressurgit : que faire pour passer des vacances sereines quand on détient un portefeuille boursier ?

15 juillet 2019

Caroline de Francqueville

Les premiers mois de l’année ont été très bénéfiques au CAC 40. Alors que les vacances se profilent, vous vous demandez comment procéder pour ne pas être pris au dépourvu en cas de tourmente estivale des marchés financiers ? Tout vendre, réduire la voilure, opter pour une couverture, il n’y aucune solution idéale mais finalement plutôt que de courir le risque de prendre les marchés à contre-pied, ne vaut-il pas mieux garder son téléphone portable à portée de main et suivre de temps en temps les marchés au moyen de votre application bancaire ?

Avant de partir, un examen de votre portefeuille s’impose

En matière de suivi de portefeuille, pour gérer la période des vacances, chacun a sa méthode. La baisse des marchés de fin 2018 a été largement effacée par l’ensemble des indices des grandes places boursières. Certains décideront peut-être par précaution d’alléger leurs positions actions et de garder quelques liquidités qui seront la bienvenue quand arrivera une correction des indices. Quoi qu’il en soit avant de partir en vacances, il est préférable de passer son portefeuille en revue. Les hausses récentes peuvent être l’occasion d’alléger certaines lignes quand les objectifs sont atteints, et de réduire leur nombre en recentrant votre portefeuille. Une allocation simplifiée sera plus facile à gérer à distance.

Si les titres ne sont pas détenus dans le cadre d'un PEA, n’oubliez pas que les plus-values sont imposables. Ensuite effectuer des allers-retours intempestifs, fait courir le risque de prendre les marchés à contre-pied.

Parallèlement il peut être opportun de laisser traîner des ordres d'achat à la baisse sur les dossiers qui vous intéressent et pourquoi pas de vente à la hausse dans l’espoir d’une forte hausse des marchés.

Vous préférez couvrir votre portefeuille de titres ?

Si vous craignez les étés turbulents, et préférez adopter une stratégie de couverture, il existe plusieurs possibilités, dont l’accès a été facilité par les trackers (ou ETF). Certains trackers répliquent les variations du CAC 40 à l’inverse et ont l’avantage d’être éligibles au PEA. Attention, il s’agit de produits qui requièrent un certain niveau de connaissances.

Il peut être en revanche préférable de ne pas partir en vacances avec des positions spéculatives de type SRD (service de règlement différé) ou encore avec des warrants, produits qui peuvent avoir une échéance courte. De telles prises de positions nécessitent un suivi plus régulier.

Ensuite il est toujours envisageable de placer des "ordres stop" ou à seuil de déclenchement qui permettent de vous prémunir contre un retournement de marché.

Garder un œil sur son portefeuille grâce à votre application bourse

Mais finalement pourquoi ne pas décider de simplement garder un œil sur votre application bancaire. En effet, avec le développement des smartphones, il n’a jamais été aussi facile de suivre les actualités économiques et son portefeuille d’actions via des applications "bourse". Les banques en ligne permettent ainsi à leurs clients de gérer leur portefeuille en temps réel où qu’ils soient. Votre portable n’est jamais loin et à moins de choisir une destination où un accès internet peut s’avérer difficile, n’est-il pas plus simple et réconfortant de se dire qu’il y a toujours la possibilité de garder un œil sur les marchés ou sur son portefeuille grâce à son application bancaire ? Nul besoin d’y consacrer beaucoup de temps.

Crédit photo : Getty Images