A lire dans la même thématique

Assurance-vie : pourquoi choisir la gestion pilotée ?

Savez-vous que même avec un montant de départ relativement faible, vous pouvez bénéficier de l’expertise de gérants professionnels pour la gestion de votre contrat d’assurance-vie ?

Un rebond notable des marchés en février 2019 (+10,5 %) que ce soit au Japon, en Europe, aux Etats-Unis ou parmi les Emergents.

Bonjour et bienvenue pour ce "point marchés" de Mars 2019

Après le décrochage des marchés d’actions en décembre dernier, ceux-ci ont vivement rebondi en janvier avec +7,8 % pour le MSCI ACWI ($) l’indice représentatif des marchés actions mondiaux, et ce rebond s’est poursuivi en février avec désormais +10,5 % en cumul depuis le début de l’année.

On notera également que ce rebond a été très largement partagé que ce soit au Japon, en Europe, aux Etats-Unis ou parmi les Emergents.

Ce regain de confiance est dû à deux facteurs en particulier :

  • tout d’abord, le ton plus conciliant des grandes banques centrales, et notamment de la FED, qui après deux ans de hausse de taux quasi interrompue a indiqué, au vu de l’accumulation des risques, qu’elle serait désormais plus patiente et plus flexible pour décider de ses futurs ajustements monétaires.
  • par ailleurs, sur le front de la guerre commerciale, alors que de nouveaux droits de douane menaçaient au 1er mars, la reprise des négociations entre les Etats-Unis et la Chine, puis leur avancée ces derniers jours, ont soulagé les investisseurs.

Après cette forte progression depuis le début de l’année, quid des prochains mois.

A ce stade, le rebond du marché s’apparente davantage à un effet mécanique que comme le signe d’un véritable regain de confiance, d’une véritable inversion de tendance.

En effet, après l’envolée des différents marchés depuis le début de l’année, ceux-ci ont peu ou prou renoué avec leur moyenne mobile à 200 jours, ce qui confirme que l’excès d’inquiétudes s’est corrigé. En revanche, les marchés sont généralement loin d’avoir retrouvé leurs plus hauts niveaux de 2018.

Pour que ce rallye boursier puisse aller significativement au-delà, il faudra désormais de nouveaux arguments plus tangibles comme une détente durable sur le front des dossiers tarifaires entre les Etats-Unis et la Chine, mais aussi l’UE, sans oublier le Brexit.

De même, un redémarrage des indicateurs avancés, notamment en Chine et en Europe, augurerait d’un coup d’arrêt aux révisions en baisse des prévisions économiques

Les deux arguments allant de pair, ils conditionneront bien entendu les perspectives de résultats des entreprises.  

Les prochaines semaines seront décisives. Les Banques centrales ont fait leur part du travail. Les entreprises seront réactives. Reste à espérer que les dossiers géopolitiques en suspens iront en s’apaisant. D’ici là, après leur forte hausse depuis le début de l’année, les marchés pourraient éprouver le besoin de souffler.     

Affaire à suivre donc, alors rendez-vous pour un prochain "Point marchés".

Crédit photo : Getty Images