BforMag

Comment investir son argent quand on est jeune ?

2024-04-30
Comment investir son argent quand on est jeune ?

Quels conseils d'investissement peut-on donner aux jeunes qui débutent en matière d’épargne ? Dans cet article, on passe en revue les principaux placements à connaitre quand on est jeune… et on vous aide à prioriser !

Si vous ne deviez retenir que 2 infos :
👉 Il est important de commencer à épargner le plus tôt possible. 
👉 Pour se lancer, il existe des produits d’épargne dédiés aux jeunes. 

Pourquoi est-il important d'investir jeune ? 

Il n’y a pas d’âge pour épargner ! Cependant, il est particulièrement important de commencer à épargner le plus tôt possible pour au moins trois raisons :

  • Vous apprenez les bons réflexes ! L’épargne, c’est avant tout une question de régularité. En vous habituant à mettre de l’argent de côté chaque mois, chaque trimestre ou au rythme qui vous convient, l’effort d’épargne devient une évidence. 

  • Vous vous familiarisez avec les différents produits d’épargne. Plus on commence tôt, plus on apprend à maîtriser les différentes notions : versements, plafonds d’épargne, taux, fiscalité, etc. 

  • Vous bénéficiez de l’effet « boule de neige » (également appelé, dans un langage plus technique, « formule des intérêts composés »). Les intérêts générés par votre épargne génèrent, à leur tour, des intérêts qui viennent grossir votre bas de laine.

Quels sont les meilleurs investissements pour les jeunes ?  

Alors, par où commencer ? Les livrets d’épargne réglementés comme le livret A ou le livret développement durable et solidaire (LDDS) constituent bien souvent les bases d’un patrimoine. Logique, puisque ces placements sont particulièrement adaptés pour recevoir une épargne de précaution. 

Lorsqu’on est jeune, il est également important de « prendre date » en ouvrant un certain nombre de produits tels que l’assurance-vie ou le plan d’épargne en actions (PEA). Ces produits sont en effet associés à une « horloge fiscale ». Cela signifie qu’ils ouvrent droit à des avantages fiscaux qui deviennent particulièrement intéressants à partir de plusieurs années de détention (entre 5 et 8 ans selon les cas).

Enfin, il peut être intéressant de dynamiser son épargne quand on dispose d’un horizon de placement long. Vous pouvez notamment investir une partie de votre épargne en bourse. Il est généralement recommandé d’investir en actions avec au moins 5 à 8 années devant soi pour ne pas subir la volatilité boursière. Investissez de façon progressive. Les performances passées ne préjugent pas des performances futures. 

Quels sont les meilleurs investissements pour les jeunes ?  

Alors, par où commencer ? Les livrets d’épargne réglementés comme le livret A ou le livret développement durable et solidaire (LDDS) constituent bien souvent les bases d’un patrimoine. Logique, puisque ces placements sont particulièrement adaptés pour recevoir une épargne de précaution. 

Lorsqu’on est jeune, il est également important de « prendre date » en ouvrant un certain nombre de produits tels que l’assurance-vie ou le plan d’épargne en actions (PEA). Ces produits sont en effet associés à une « horloge fiscale ». Cela signifie qu’ils ouvrent droit à des avantages fiscaux qui deviennent particulièrement intéressants à partir de plusieurs années de détention (entre 5 et 8 ans selon les cas). 

Enfin, il peut être intéressant de dynamiser son épargne quand on dispose d’un horizon de placement long. Vous pouvez notamment investir une partie de votre épargne en bourse. Il est généralement recommandé d’investir en actions avec au moins 5 à 8 années devant soi pour ne pas subir la volatilité boursière. Investissez de façon progressive. Les performances passées ne préjugent pas des performances futures. 

Existe-t-il des placements réservés aux jeunes ? 

En complément de toutes ces pistes d’investissement, vous pouvez profiter des atouts de certains placements spécifiquement destinés aux jeunes. Le livret jeune, par exemple, est un compte d’épargne destiné aux 12-25 ans. On pense également au PEA jeune, qui s’adresse à des 18-25 ans qui sont encore rattachés au foyer fiscal de leurs parents.

La Rédaction

Nos derniers articles

Parlons argent

Quel est le meilleur moment pour verser sur un livret d’épargne ?

Quel est le meilleur moment dans le mois pour alimenter son livret d’épa...

Lire la suite

Parlons argent

Quelle est la fiscalité des livrets d’épargne ?

Selon qu’ils appartiennent ou non à la catégorie des livrets dits réglem...

Lire la suite

Parlons argent

Livret : vaut-il mieux épargner une grosse somme d’un coup ou faire des versements réguliers ?

Vous vous demandez comment gérer les versements sur votre livret d’éparg...

Lire la suite

Parlons argent

Quand vais-je percevoir les intérêts de mon livret d’épargne ?

S’ils sont comptabilisés par quinzaine, les intérêts d’un livret ne sont...

Lire la suite

Parlons argent

Qu’est-ce qu’un fonds d’urgence et pourquoi l’utiliser ?

Vous pourriez devoir gérer, à un moment dans votre vie, une urgence ou u...

Lire la suite

Parlons argent

Investir, se faire plaisir ou les deux ?

Vous avez mauvaise conscience quand vous avez dépensé tout votre argent ...

Lire la suite

Parlons argent

3 idées reçues sur le Compte sur livret (CSL)

Vos dépôts bancaires s’accumulent et vous êtes à la recherche d’une solu...

Lire la suite

Parlons argent

Les clés pour comprendre le taux directeur de la Banque centrale européenne (BCE)

En zone euro, il existe trois taux directeurs différents. Ces taux d’int...

Lire la suite

Parlons argent

5 raisons d’épargner à son rythme dès 2024

Même si le pouvoir d’achat est mis à rude épreuve, il existe des solutio...

Lire la suite

Parlons argent

Comment atteindre l’indépendance financière ?

Pour gagner votre liberté financière, vous devez faire en sorte que vos ...

Lire la suite

Parlons argent

Livret A, LDDS, LEP : point sur les livrets d'épargne réglementés

Comme chaque année, au 1er août, les taux de vos livrets réglementés son...

Lire la suite

Parlons budget

Quelles différences entre compte bancaire et compte épargne ?

Les comptes épargnes (livrets d’épargne, plan d’épargne PEL, PER…) ne do...

Lire la suite