Bfor#Mag

Le dispositif loi Périssol pour l'investissement locatif

2023-02-07
Le dispositif loi Périssol pour l'investissement locatif

Les propriétaires qui ont opté pour le dispositif  de l'amortissement Périssol (en vigueur jusqu'au 31 août 1999) peuvent continuer à en bénéficier.

A partir de 1996 (et jusqu’au 31 août 1999), la loi Périssol, dispositif d’investissement locatif va reposer sur un mécanisme qui diffère de la réduction d’impôt : celui de l’amortissement du prix d’acquisition d'un logement destiné à la location.

Pour estimer le montant de votre prêt immobilier ou de vos mensualités, pensez à effectuer une simulation de crédit immobilier.

Principes du dispositif Périssol

Ce dispositif codifié par l'article 31 I-1°f du CGI, permet une déduction des revenus fonciers d’un pourcentage du prix d’acquisition du bien dans le but de générer un déficit. Ce déficit foncier peut alors dans la limite d’un plafond, s’imputer directement sur le revenu global.

L'option pour le bénéfice du dispositif Périssol entraine certaines conséquences fiscales pour le bailleur :

  • une déduction au titre de l'amortissement sur le montant de l'investissement initial, mais également sur les dépenses ultérieures de reconstruction, d'agrandissement et d'amélioration ;

  • une réduction du taux de la déduction forfaitaire à 6 % (contre un taux qui était de 14% dans le régime de droit commun) jusqu’au 1er janvier 2006 ;

  • une hausse à 15 300 euros du plafond d'imputation des déficits fonciers sur le revenu global.

Conditions d'éligibilité au dispositif Périssol

L’amortissement Périssol concernait les logements suivants :

  • Immeubles acquis neufs, en l'état futur d'achèvement ou réhabilités ;

  • Immeubles que le contribuable fait construire ;

  • Locaux que le contribuable acquiert en vue de les transformer en logements.

Le propriétaire s'engage à louer le logement nu à usage d'habitation principale ou secondaire du locataire pendant neuf ans. Dans le cas de logements détenus par l'intermédiaire d'une SCI ou SCPI, l'engagement est porté au niveau de la société. Le contribuable devait s'engager à conserver ses parts pendant 9 ans.

Le logement peut être donné en location à un membre de la famille à condition qu'il ne fasse pas partie du foyer fiscal du propriétaire.

Régime fiscal du dispositif Périssol

Créé par la loi du 12 avril 1996, le dispositif Périssol permettait d’amortir 80% du prix d’acquisition du bien sur une durée de 24 ans :

  • 10% chaque année pendant 4 ans

  • puis 2% pendant 20 ans.

Le plafond du déficit foncier imputable sur le revenu global était porté de 10 700 euros à 15 300 euros.

L’une des caractéristiques de « l’amortissement Périssol » est qu’il était proportionnel au prix d’acquisition. Ensuite l’augmentation du plafond de droit commun du déficit foncier permettait des opérations de taille importante.

Le propriétaire qui réalise des dépenses de reconstruction, d'agrandissement ou d'amélioration dans un logement pour lequel il bénéficie de l'amortissement Périssol peut également opter pour l'amortissement de ces dépenses. Le taux de la déduction est le même que celui applicable à l'investissement initial, soit 10 % les quatre premières années et 2 % les vingt années suivantes.

Le bénéficice du dispositif Périssol était subordonné à l'engagement de louer le logement nu pendant 9 annés au minimum. Toute rupture de cet engagement était motif de reprise des déductions réalisées. La loi prévoyait toutefois certains cas d'exceptions à cette règle: invalidité, licenciement, décès, du contribuable ou de son conjoint.

Le 31 août 1999, le dispositif Périssol a disparu. D’autres dispositifs lui ont succédé tels les lois Besson, Borloo, Robien, Scellier, Duflot ou Pinel.

Caroline de Francqueville

Envie d'en profiter ? Téléchargez l'appli !

Toute votre banque tient dans votre poche.
Découvrez une nouvelle expérience humaine et digitale sur iOS et Android.

Je télécharge l’appli BforBank

Nos derniers articles

Parlons argent

Episode 5 : réagir en cas de fraude

Un manque d'attention peut malheureusement laisser le champ libre à une fraude bancaire. Si cela vous arrive, le plus important est de réagir rapidement. Petite mise en situation pour apprendre tous les réflexes à avoir en cas de fraude. Car oui, ce genre de situation peut arriver à tout le monde, même à vous !

Parlons argent

Episode 4 : éviter les fraudes à la carte bancaire

Vous remarquez des débits étranges sur votre compte ? Une fraude à la carte bancaire pourrait bien en être à l'origine. Votre carte, c'est votre lien direct avec votre compte et votre argent. Il est donc indispensable de la protéger au maximum. On vous donne les astuces !

Parlons argent

Episode 3 : détecter un site miroir

Un site miroir, c'est un site qui ressemble comme deux gouttes d'eau à un vrai site. A une différence près : il est conçu pour vous piéger et vous voler de l'argent. Nous vous donnons les clés pour détecter les sites miroir et les ainsi les boycotter !

Parlons argent

Episode 2 : se protéger de l'arnaque au faux conseiller

La fraude au faux conseiller est sans doute la plus répandue. Souvent très bien ficelée, elle est parfois difficile à détecter. Voici une petite mise en situation pour vous familiariser avec cette arnaque et l'éviter à tout prix !

Parlons argent

Episode 1 : déjouer le phishing

Le phishing, l'hameçonnage, on en entend parler en se pensant intouchable. Pourtant, une minute d'inattention peut vous faire tomber dans le piège. Heureusement, il existe de petites règles simples à connaître pour ne plus jamais se faire avoir !

Parlons argent

Les avantages financiers (ou non) du PACS

Grâce au mécanisme de la déclaration commune, le Pacs offre l’opportunité d’optimiser sa fiscalité personnelle. Un constat qui se vérifie d’autant plus en cas de disparités de revenus importantes entre conjoints. Faisons le point !

Parlons budget

Nos conseils pour bien gérer votre budget familial

Construire et suivre son budget familial, consulter régulièrement ses comptes, anticiper les achats importants… On vous partage quelques conseils pour bien gérer le budget de toute la famille.

Parlons tendances

Congé sabbatique : comment en profiter en tant que salarié ?

Ancienneté, activité dans l’entreprise, délai de carence entre deux congés : on vous dit tout sur les conditions pour obtenir un congé sabbatique.

Parlons budget

Tout ce qui change en février pour votre budget

Energie, péages, taux de crédit immobilier : on vous en dit plus sur ce qui change pour votre porte-monnaie au 1er février 2024.

Parlons argent

PLFSS 2024 : les changements concernant vos aides et vos remboursements médicaux

Découvrez tout ce qui change pour les particuliers après le vote du budget de la Sécurité sociale.

Parlons vous & nous

Google UX Benchmark : BforBank élue meilleur parcours client d’entrée en relation

En 2023, le Google Finance UX Benchmark met BforBank à l’honneur et lui décerne la première place dans la catégorie « Banque ». On vous en dit plus !

Parlons budget

Comment organiser mon budget en 2024 ?

Règle arithmétique, gestion en fonction de ses projets ou organisation dictée par la temporalité des besoins : on vous propose trois méthodes différentes pour une gestion budgétaire qui vous ressemble.