BforMag

« Les investisseurs ont peur de rater le train ! », entretien avec Joffrey Ouafqa

2024-01-17
« Les investisseurs ont peur de rater le train ! », entretien avec Joffrey Ouafqa

L’année 2024 va-t-elle ressembler à 2022 (mauvais cru) ou à 2023 (bon millésime) ? Nous avons demandé à Joffrey Ouafqa, directeur des gestions dans le pôle asset management d’Auris Gestion, de nous éclairer.

Comment analysez-vous la situation ? 

La remontée des taux d’intérêt initiée par les banques centrales des pays développés en 2022 s’est prolongée en 2023, année où la croissance européenne a nettement ralenti (+ 0,5 %). Mais la récession a été évitée. L’économie américaine a été dynamique (+ 2,5 %). Elle devrait encore afficher une évolution positive en 2024 (+ 1,5 %). Autre bonne nouvelle : ces deux dernières années, l’inflation a diminué : aux Etats-Unis, elle est passée de 9,1 % à 3,4 % et, en Europe, de 10,6 % à 2,8 %. 

L’atterrissage « en douceur » de l’économie mondiale et la désinflation, qui permettra aux banques centrales de lâcher du lest, sont deux facteurs de soutien des marchés financiers. Ce que les valorisations des actions intègrent en partie. L’Europe est valorisée à 13,4 fois les résultats, contre 21 fois pour les Etats-Unis (multiple gonflé par la thématique de l’intelligence artificielle). Tandis que la Chine, embourbée dans une modeste reprise post-Covid, une crise immobilière et la perspective d’une déflation, se traite à 10 fois les résultats. 

Qu’anticipez-vous à court-moyen terme ? 

Soutenus par une saison de publication de résultats jusqu’ici correcte et le retour des flux de capitaux vers les actions, les marchés devraient rester bien orientés. Pour 2024, la croissance des bénéfices attendue en Europe est conservatrice (autour de 3 %), donc facilement atteignable. Aux Etats-Unis, le consensus prévoit plus de 10 %, ce qui peut sembler optimiste, mais la hausse des profits des géants de la technologie, les « Magnificent 7 », y contribuera fortement. Le principal risque serait un rebond de l’inflation outre-Atlantique, ce qui ferait douter de la capacité de la Réserve fédérale américaine à réduire ses taux. Un autre risque porte sur la probable élection de Donald Trump, qui pourrait avoir des velléités de relancer la guerre commerciale avec la Chine, mais également avec l’Europe. 

Que faites-vous en termes d’allocation d’actifs ? 

En 2023, du fait de leur engouement pour les obligations, les investisseurs ont plutôt délaissé les actions. Il y a manifestement, en ce début d’année, un comportement de FOMO : « Fear of Missing Out », ce qui peut se traduire par « peur de rater le train ». Cela dit, il faut continuer à investir en obligations, dont le rendement demeure attrayant. Nous privilégions la dette subordonnée bancaire, les « hybrides » d’entreprise et l’investment grade [obligations de qualité]. Concernant les actions, notre approche est équilibrée entre Europe et Etats-Unis. 

En Europe, des secteurs qui étaient auparavant chers, comme le luxe, sont désormais plus abordables. Aux Etats-Unis, tant que les résultats suivent, les « Magnificent 7 » devraient poursuivre sur leur lancée. Nous nous diversifions progressivement en ciblant des titres qui bénéficieront des baisses de taux à venir, par exemple dans le segment des petites et moyennes valeurs, très sensible au cycle économique. Enfin, nous conservons une poche de cash pour saisir des opportunités en cas de correction boursière. 

Michel Lemosof

Nos derniers articles

Parlons argent

Vinted, LeBonCoin : tout ce qu’il faut savoir pour vendre et acheter en sécurité

Comment déposer une annonce ? Comment valider une transaction et être pa...

Lire la suite

Parlons budget

Epargne : qu'est-ce que la règle des 72 ?

Avec la règle des 72, bénéficiez de la mécanique des intérêts composés p...

Lire la suite

Parlons argent

Un logiciel espion à l’assaut de la reconnaissance faciale de l'iPhone 

Un groupe de cybercriminels exploite une faille de sécurité du système d...

Lire la suite

Parlons budget

Tout ce qui change en avril pour votre budget

Prestations sociales, aides de l’État, franchises médicales : comment va...

Lire la suite

Parlons tendances

Cashback : comment ça marche ?

Pourquoi faire du cashback ? Comment fonctionne le cashback ? Est-ce que...

Lire la suite

Parlons budget

Comment définir son budget vacances (et s’y tenir !) ?

Avant de savoir combien épargner, encore faut-il savoir estimer correcte...

Lire la suite

Parlons budget

Comment bien préparer ses vacances d'été pour économiser ?

Quand réserver ? Que ne faut-il surtout pas oublier ? Et quels sont les ...

Lire la suite

Parlons vous & nous

[Etude] Plus de 6 Français sur 10 ne sont pas satisfaits par leur situation financière

À l’occasion de la semaine de l’Éducation Financière, BforBank marque le...

Lire la suite

Parlons argent

Partager les dépenses en vacances : comment s’y prendre ?

Tour d’horizon pour ne pas se prendre la tête au moment de faire les com...

Lire la suite

Parlons argent

Qu’est-ce qu’un fonds d’urgence et pourquoi l’utiliser ?

Vous pourriez devoir gérer, à un moment dans votre vie, une urgence ou u...

Lire la suite

Parlons argent

Investir, se faire plaisir ou les deux ?

Vous avez mauvaise conscience quand vous avez dépensé tout votre argent ...

Lire la suite

Parlons argent

10 idées pour gagner de l'argent facilement (et légalement !) sur internet

Besoin d’arrondir vos fins de mois ? On vous partage quelques astuces po...

Lire la suite