A lire dans la même thématique

Succession sans enfants ni conjoint : qui hérite ?

Lorsqu’aucun conjoint, ni enfant, n’est amené à hériter, la loi prévoit qui sont les héritiers. Mais il est aussi alors possible d’organiser sa succession dans un cadre de très grande liberté.

5 conseils pour vous aiguiller dans la constitution de votre dossier de demande de prêt immobilier à votre banque.

Vous comptez devenir propriétaire en souscrivant un prêt immobilier pour acheter votre "home sweet home". Pour décrocher le meilleur taux de crédit, suivez nos cinq conseils pour avoir le dossier idéal.

1. Soignez vos relevés de compte

Toutes les banques recherchent des clients au profil de fourmi et essaient d’éviter les cigales. Si vous ne tenez pas vos comptes au cordeau, c’est le moment de les mettre d’équerre. Ainsi, freinez les achats compulsifs et évitez les découverts systématiques en fin de mois pour présenter des relevés de compte qui prouvent votre sérieux.

2. Maximisez votre capacité d’emprunt

Si vous avez des crédits à la consommation en cours (véhicule, réserve d’argent…), soldez-les rapidement pour retrouver une capacité d’emprunt maximale. Car les banques respectent le ratio suivant : la somme de vos mensualités de crédit (immobilier et consommation) ne doit généralement pas dépasser un tiers de vos revenus.

3. Améliorez votre profil

Ouvrez des produits d’épargne, de type Livret A et épargnez dessus régulièrement. Vous pouvez également souscrire un PEA (Plan d’Epargne en Actions) avec un abonnement d’épargne. But de cette stratégie : prouver que vous vous intéressez à votre avenir et que vous disposez d’un capital à rapatrier dans votre nouvelle banque.

4. Constituez-vous un apport

Vous pouvez financer votre achat immobilier à 100 % à crédit, mais la banque vous accordera un meilleur taux si vous avez un apport. Avec 10 % du montant de votre acquisition, vous règlerez les frais de transactions (droits de mutation, honoraires de notaire et d’agent immobilier). Si besoin, faites appel à la solidarité familiale pour le constituer.

5. Présentez votre projet

Vous avez signé le compromis, annexez-le au dossier pour prouver votre motivation. Vous revendez un bien pour en acheter un autre ? Donnez au banquier un avis de valeur de votre ancien logement, il s’appuiera dessus pour calculer le montant d’un éventuel crédit-relais, si vous réalisez une opération de revente et d’achat en décalé.

Crédit photo : istock