Bfor#Mag

Epargner en fonction de mon âge : j’ai entre 40 et 60 ans

2019-12-05
Epargner en fonction de mon âge : j’ai entre 40 et 60 ans

Préparer sa retraite, poursuivre la constitution de son patrimoine et réduire ses impôts : des préoccupations qui apparaissent progressivement à partir de 40 ans.

Préparer sa retraite, poursuivre la constitution de son patrimoine et réduire ses impôts : des préoccupations qui apparaissent progressivement à partir de 40 ans. Retrouvez tous nos conseils pour épargner sereinement.

Quelle épargne à partir de 40 ans ? Vous avez commencé à bâtir un patrimoine et vous vous interrogez sur la meilleure manière de poursuivre cet effort d’épargne ? Découvrez les bons réflexes à adopter.

Anticiper la retraite

Si vous n’êtes pas déjà propriétaire de votre résidence principale, il peut être intéressant d’envisager l’acquisition de votre logement à court terme. D’une part, parce que vous pouvez encore vous endetter à des conditions favorables. Le poids de l’assurance emprunteur a tendance à augmenter dans le coût du crédit, au fur et à mesure que votre âge progresse. D’autre part, parce qu’être propriétaire vous permettra d’économiser le montant d’un loyer à la retraite. Un supplément de pouvoir d’achat appréciable.

Pour compléter cette stratégie d’épargne retraite, vous pouvez vous intéresser aux différents produits ad hoc que sont le Perp, le contrat Madelin ou le nouveau PER. Pour savoir s’ils sont vraiment adaptés à votre situation, pensez à comparer ces produits aux placements traditionnels tels que l’assurance-vie. Disponibilité des fonds, fiscalité, flexibilité des versements : chaque produit a ses propres règles de fonctionnement, plus ou moins adaptées aux attentes de chacun. Il n’existe donc pas d’épargne idéale à 40 ans.

Diversifier son patrimoine

Dans la tranche d’âge entre 40 et 60 ans, votre patrimoine tend à prendre de l’ampleur. Votre carrière progresse elle-aussi. C’est le bon moment pour diversifier votre patrimoine.

Pour ce faire, n’hésitez pas à piocher parmi les différentes familles de placements (immobilier locatif, actions, obligations, livrets d’épargne…). Mais la diversification se pratique également à l’intérieur de chaque poche d’investissement, par exemple le PEA ou l’assurance-vie.

L’assurance-vie vous permet notamment de placer votre argent sur des supports en unités de compte investis en Bourse. Ces supports présentent un rendement supérieur malgré un risque plus élevé.

Toutefois, ce risque est mieux maîtrisé si la répartition de votre contrat est répartie entre différents types d’unités de compte (Sicav, OPCVM, SCPI…), différentes zones géographiques (Europe, Amérique du Nord, Japon…) ou différents secteurs d’activité (pétrole et gaz, matériaux de base, industrie, biens de consommation…). Il n’existe pas de répartition idéale : celle-ci dépend avant tout de votre situation personnelle (âge, projets de vie), de vos moyens financiers (revenu, montant total des placements) et du risque que vous êtes prêt à prendre.

Bon à savoir

Pour éviter d’investir quand les marchés actions sont au plus haut, il est souvent préférable de diversifier son contrat d’assurance-vie par étape, à raison de 5% par semestre par exemple.

Alléger ses impôts

De 40 à 50 ans, la facture fiscale s’alourdit. Il est possible de s'intéresser à l'immobilier défiscalisé, à travers les dispositifs Denormandie, Pinel, Censi-Bouvard ou sous forme de meublé dans l'ancien. Cet investissement locatif doit être choisi avec attention. Veillez notamment à ce que le prix d’acquisition soit cohérent avec le marché immobilier local et que le loyer espéré vous permette de couvrir vos charges.

D’autres dispositifs permettent aussi de réduire les impôts notamment les parts de Fonds d’investissement de proximité (FIP), de Fonds communs de placement dans l’innovation (FCPI) ou des produits d’épargne retraite via la déductibilité des versements de vos revenus imposables. Il convient donc de choisir son dispositif selon son profil de risque.

Où placer son argent à 60 ans ? La priorité est de sécuriser ses avoirs, organiser sa succession et, éventuellement, se protéger contre la dépendance. Rendez-vous le mois prochain pour découvrir notre article consacré à cette tranche d’âge.

Crédit photo : Getty Images

Envie d'en profiter ? Téléchargez l'appli !

Toute votre banque tient dans votre poche.
Découvrez une nouvelle expérience humaine et digitale sur iOS et Android.

Nos derniers articles

Parlons argent

Episode 3 : détecter un site miroir

Un site miroir, c'est un site qui ressemble comme deux gouttes d'eau à un vrai site. A une différence près : il est conçu pour vous piéger et vous voler de l'argent. Nous vous donnons les clés pour détecter les sites miroir et les ainsi les boycotter !

Parlons argent

Episode 1 : déjouer le phishing

Le phishing, l'hameçonnage, on en entend parler en se pensant intouchable. Pourtant, une minute d'inattention peut vous faire tomber dans le piège. Heureusement, il existe de petites règles simples à connaître pour ne plus jamais se faire avoir !

Parlons argent

Episode 4 : éviter les fraudes à la carte bancaire

Vous remarquez des débits étranges sur votre compte ? Une fraude à la carte bancaire pourrait bien en être à l'origine. Votre carte, c'est votre lien direct avec votre compte et votre argent. Il est donc indispensable de la protéger au maximum. On vous donne les astuces !

Parlons argent

Episode 5 : réagir en cas de fraude

Un manque d'attention peut malheureusement laisser le champ libre à une fraude bancaire. Si cela vous arrive, le plus important est de réagir rapidement. Petite mise en situation pour apprendre tous les réflexes à avoir en cas de fraude. Car oui, ce genre de situation peut arriver à tout le monde, même à vous !

Parlons argent

Episode 2 : se protéger de l'arnaque au faux conseiller

La fraude au faux conseiller est sans doute la plus répandue. Souvent très bien ficelée, elle est parfois difficile à détecter. Voici une petite mise en situation pour vous familiariser avec cette arnaque et l'éviter à tout prix !

Parlons argent

Les avantages financiers (ou non) du PACS

Grâce au mécanisme de la déclaration commune, le Pacs offre l’opportunité d’optimiser sa fiscalité personnelle. Un constat qui se vérifie d’autant plus en cas de disparités de revenus importantes entre conjoints. Faisons le point !

Parlons budget

Nos conseils pour bien gérer votre budget familial

Construire et suivre son budget familial, consulter régulièrement ses comptes, anticiper les achats importants… On vous partage quelques conseils pour bien gérer le budget de toute la famille.

Parlons tendances

Congé sabbatique : comment en profiter en tant que salarié ?

Ancienneté, activité dans l’entreprise, délai de carence entre deux congés : on vous dit tout sur les conditions pour obtenir un congé sabbatique.

Parlons budget

Tout ce qui change en février pour votre budget

Energie, péages, taux de crédit immobilier : on vous en dit plus sur ce qui change pour votre porte-monnaie au 1er février 2024.

Parlons argent

PLFSS 2024 : les changements concernant vos aides et vos remboursements médicaux

Découvrez tout ce qui change pour les particuliers après le vote du budget de la Sécurité sociale.

Parlons vous & nous

Google UX Benchmark : BforBank élue meilleur parcours client d’entrée en relation

En 2023, le Google Finance UX Benchmark met BforBank à l’honneur et lui décerne la première place dans la catégorie « Banque ». On vous en dit plus !

Parlons budget

Comment organiser mon budget en 2024 ?

Règle arithmétique, gestion en fonction de ses projets ou organisation dictée par la temporalité des besoins : on vous propose trois méthodes différentes pour une gestion budgétaire qui vous ressemble.