A lire dans la même thématique

Qu’est-ce que la taxonomie verte ?

Une nouvelle réglementation européenne établit un classement des activités vertes. Un moyen d’orienter les flux d’investissement vers les secteurs qui portent des valeurs environnementales.

Vous êtes déjà propriétaire ? Vous avez besoin du produit de la revente de votre bien pour financer un nouvel achat ? Découvrez s’il vaut mieux revendre avant d’acheter.

21 décembre 2021

La Rédaction

Il est parfois plus prudent de revendre son bien actuel avant d’acheter le suivant. Néanmoins, si l’acquisition a lieu avant la vente, deux solutions existent : le prêt relais et le transfert de prêt.

Vendre avant d’acheter : les inconvénients

Vendre avant d’acheter. La situation est potentiellement source de stress, car vous n’avez pas encore trouvé votre futur chez-vous. Il vous reste alors peu de temps pour trouver le bien immobilier qui vous correspond.

De plus, si vous ne parvenez par à coordonner la revente de votre ancien bien et l’achat d’un nouveau logement, vous aurez besoin de louer. Cela implique de pouvoir trouver une location, verser des loyers "à fonds perdus"… D’un point de vue financier, vendre avant d’acheter peut s’avérer plus coûteux que vous ne le pensez.

Vendre avant d’acheter : les avantages

Mais vendre avant d’acheter a aussi ses avantages. Grâce à cette stratégie immobilière, vous connaissez avec précision votre budget immobilier. C’est un gage de confiance pour le vendeur qui examinera votre offre d’achat.

Le fait de disposer du produit de la revente de votre ancien bien peut aussi contribuer à rassurer la banque qui va vous prêter. De quoi éventuellement permettre de décrocher un meilleur taux de crédit immobilier.

Bon à savoir

Vous avez un projet immobilier ? BforBank propose des crédits immobiliers souples et performants. Nous sommes à vos côtés pour financer votre future acquisition.

Autre atout, vous n’avez pas besoin de prêt relais. Si vous avez signé un compromis de vente avant votre achat, la banque acceptera de prendre en compte un pourcentage plus élevé du produit de votre revente lors du montage de prêt immobilier. Par exemple, elle pourra retenir 90% de la valeur du bien contre 70% en l’absence de compromis dans le cadre du prêt relais. En plus de simplifier la recherche de financement immobilier, vendre avant d’acheter peut donc s’avérer une solution particulièrement avantageuse pour l’emprunteur.

Comment financer un achat immobilier sans avoir vendu ?

Mais que faire si vous souhaitez acheter sans avoir vendu au préalable ? Deux options sont possibles :

  • Option 1 : le prêt relais. Ce type de prêt vous permet d’acheter un nouveau bien sans attendre d’avoir vendu le précédent. Il repose sur le mécanisme du remboursement différé.
  • Option 2 : le transfert de prêt. Dans ce cas, vous conservez votre ancien prêt qui est transféré pour permettre la nouvelle acquisition. Cette solution peut se montrer intéressante notamment si vos actuelles conditions d’emprunt sont plus favorables que celles que vous pourriez obtenir sur le marché au moment du nouvel achat.

Il existe cependant des situations dans lesquelles il n’est pas possible de vendre avant d’acheter, par exemple en cas d’achat VEFA (vente en l’état futur d’achèvement) si vous souhaitez rester dans votre bien actuel le temps de la construction.

Crédit photo : Getty images