A lire dans la même thématique

Mariés ou pacsés : qui sont-ils ? où sont-ils ?

L’Insee a publié une étude sur les formes d’unions en France. Elle dresse le portrait-robot des couples pacsés en France.

Près d'un français sur deux envisagerait de revendre un cadeau de Noël qui ne lui plaît pas.

28 décembre 2017

La Rédaction

Les cadeaux à peine déballés, certains français déçus se ruent sur les sites de vente en ligne pour les mettre en vente et ce, dès le lendemain du traditionnel réveillon. Toutes les raisons sont bonnes : cadeau en double, qui n'a pas plu, "inutile" voire même "pour éviter de le jeter".

Depuis quelques années, la revente de cadeaux est devenue un véritable business, les annonces pour céder livres, DVD et autres gadgets envahissent les sites de vente en ligne. Le géant de la vente sur internet eBay France a d'ailleurs enregistré 100 000 nouvelles annonces entre le soir du 24 décembre et le 25 à midi, de quoi combler la baisse traditionnelle d'activité avant les soldes d'hiver. Un de ces concurrents, PriceMinister anticipe même 500 000 annonces. Des chiffres qui donnent le tournis mais qui confirment un important changement de paradigme : les nouvelles générations privilégient désormais l'usage d'un produit à sa possession.

Un business lucratif

Car si certains acteurs e-commerce déclarent offrir les commissions en cette période exceptionnelle, à l'instar d'eBay, d'autres comme PriceMinister encaissent une commission entre 5 % et 15 % du montant de la vente pour chaque transaction.

Surfant sur cette vague, pour "accélérer la dynamique" et encourager les français à vendre leurs cadeaux, ce dernier a d'ailleurs mis en place un "système de portefeuille" permettant aux internautes de vendre leurs biens puis de dépenser l'argent reçu directement sur le site.

Où et comment revendre ses cadeaux ?

Si comme deux français sur cinq vous êtes "déçus" d'au moins un de vos cadeaux et souhaitez le revendre, sachez que, hormis les grands sites de vente en ligne tels que eBay, PriceMinister, Leboncoin, etc… il existe également des sites bien moins connus, spécialisés et explicites : vendre-ses-cadeaux.fr ou revente-cadeaux.com.

Et si vous ne souhaitez pas les vendre ?

Mais si vous ne voulez pas "tirer profit" de vos cadeaux, pensez aux dons ou au troc.

Ainsi, en cette période de fin d'année, vous pouvez opter pour bon nombre d'associations caritatives telles qu'Emmaüs ou La Croix Rouge ou pour des sites comme donnons.org ou planete-recup.com.

En ce qui concerne le troc, notons l'arrivée de plusieurs plateformes dédiées : troc-cadeaux.com, France-troc.com ou encore trocoeur.fr.

Un sujet encore tabou

Si la revente des cadeaux de noël se banalise peu à peu, le sujet n'en reste pas moins tabou pour les revendeurs. Pour la majorité, il  n'est pas question d'avouer à la personne qui leur a offert le cadeau que celui-ci a été revendu !

Rassurez-vous, il y a peu de chances de voir sur ces sites le cadeau que vous avez mis un temps fou à dénicher pour votre mère ou votre sœur. En effet, une étude récente de PriceMinister montre que moins il y a de lien familial avec une personne, plus elle a de chances de revendre votre cadeau.

A noter tout de même que près d'un français sur dix a déjà revendu un cadeau offert par leur belle-mère… De quoi laisser songeur…

Crédit Photo : istock