BforBank
Régler un achat ou une facture par chèque, c’est simple, gratuit et sur… à condition de respecter quelques règles.

Qu’est-ce qu’un chèque ?

Dans la plupart des cas, lorsque vous ouvrez un nouveau compte bancaire, votre banque vous propose un chéquier. Un chèque est un moyen de paiement que vous donne votre banque pour régler des sommes avec l’argent disponible sur votre compte bancaire.

Pour cela, vous remplissez le montant, le bénéficiaire, la date, le lieu et vous signez le chèque. De très nombreux paiements peuvent être effectués par chèque: règlement d’une facture d’énergie, achat dans un magasin, cadeau pour un anniversaire, impôts… Vous remettez votre chèque au bénéficiaire, qui le présente à sa banque au paiement. Cette dernière demande alors à la vôtre de procéder au transfert de l’argent de votre compte vers celui du bénéficiaire.

Faire un chèque bancaire : 6 précautions

1. Des chiffres et des lettres

Dans l’inscription de la somme sur votre chèque, il est impératif de veiller à ne pas laisser d’espace (de blanc) avant ou après le nombre écrit. C’est un moyen de sécuriser votre paiement, car il permet d’éviter des ajouts à votre insu. Sur un chèque, la somme est généralement inscrite en chiffres et en lettres. La conformité entre les 2 écritures est très importante.

La date inscrite sur un chèque est toujours celle du jour de sa rédaction. Postdater un chèque peut entraîner une amende.

2. Pas de chèque en blanc

Le risque de falsification est récurrent dans l’utilisation des chèques. Ne laissez jamais un chèque partiellement complété, qu’il s’agisse du montant, du bénéficiaire ou de votre signature. Dans le même but d’éviter la falsification, il est recommandé d’utiliser un stylo à bille noir indélébile pour remplir son chèque.

3. « Acceptez-vous les chèques? »

Avant tout achat dans une boutique, il est important de savoir si cette dernière accepte ou non le paiement par chèque. Le commerçant peut très bien ne pas accepter ce mode de paiement. Dans ce cas, il doit en informer la clientèle sur le lieu de vente. S’il accepte les chèques, cherchez à savoir s’il existe un montant minimal avant de remplir votre chèque.
Si vous décidez de payer par chèque, le commerçant se réserve le droit d’exiger une pièce d’identité.

4. Gardez un œil sur vos comptes

Comme vous ne savez pas à quel moment le chèque que vous venez de signer sera débité de votre compte, il faut que celui-ci soit approvisionné en permanence. Sinon, votre chèque est considéré comme un chèque sans provision, et vous risquez l’interdiction bancaire !

5. Chèque perdu ou volé? Réagissez !

On vous a volé votre chéquier ou un chèque en particulier? Faites immédiatement opposition ! Comment? En appelant le Centre national d'appel des chèques perdus ou volés au Service d'opposition inter bancaire 0892705705, 24h/24 et 7j/7.

L’opposition devra être confirmée auprès de votre banque sous 48h.

6. Pensez à vous assurer

Pour être sûr d’être entièrement remboursé en cas de débits frauduleux, en raison du vol ou de la perte de votre chéquier et/ou d’une usurpation d’identité, pensez à souscrire une assurance moyens de paiement.